Enfants et adolescents

L’ostéopathie et petite enfance


À cet âge, l’enfant apprend à marcher, il va donc faire des chutes, plus ou moins anodines, qui peuvent entraîner différents troubles. L’ostéopathie permet de rattraper les séquelles des traumatismes.

    Votre enfant peut être amené à consulter un ostéopathe pour différents troubles, comme :

  • Le sommeil perturbé
  • Des affections ORL
  • De la surexcitation, colère, énervement, difficulté de concentration
  • Une digestion perturbée, constipation, diarrhée, ballonnements, régurgitations
  • Une déviation de la colonne vertébrale
  • Un désordre postural
  • Des troubles psychomoteurs et/ou retards
  • Des énurésies (pipi au lit)

L’ostéopathie et la scolarité


L’enfant est souvent décrit à l’école comme « ne tenant pas en place, rêveur ou manquant de concentration ». Il faut prendre le temps d’observer votre enfant et de l’écouter. En effet, si une gêne ou une douleur est récurrente, cela doit vous alerter. Faire un suivi ostéopathique lui permettra de se détendre, de mieux se concentrer et ainsi d’être plus attentif. Les enfants sont particulièrement réceptifs et sensibles au confort qu’apporte un traitement ostéopathique. Les difficultés scolaires seront d’autant plus limitées que la prise en charge sera précoce.

L’ostéopathie et la colonne vertébrale


Le début de l’adolescence est une période particulièrement sensible et propice à l’apparition de troubles de la statique comme la scoliose, l’attitude scoliotique, la lordose, la cyphose. Ce sont les signes d’une mauvaise adaptation du corps. Les causes peuvent être variées (viscérales, traumatiques, crâniennes), et seront déterminées par un diagnostic ostéopathique spécifique. Des techniques de correction adaptées à l’enfant amélioreront ces troubles vertébraux. L’ostéopathe agit en étroite collaboration avec d’autres professionnels de santé quand une prise en charge pluridisciplinaire est nécessaire.

L’ostéopathie et l’orthodontie


Aujourd’hui, nous posons de plus en plus d’appareils dentaires. De nombreux orthodontistes travaillent en collaboration avec des ostéopathes pour le confort de l’enfant et pour une meilleure réussite du traitement. L’appareil d'orthodontie sollicite les structures du crâne pour faire levier sur la mâchoire et les dents.

    Ces contraintes peuvent provoquer de nombreux maux comme :

  • Des maux de tête, des maux de dos
  • Des vertiges
  • Des troubles visuels (baisse de la vue, strabisme, etc.)
  • Des difficultés de concentration
  • Des changements de l’humeur
  • Etc.

L’ostéopathie et l'adolescence


Au moment de l’adolescence, notre corps rencontre des modifications importantes, telles que la croissance et la puberté. Ainsi, l’enfant grandit physiquement, s’élève intellectuellement et apprend à interagir avec le monde qui l’entoure. Une mauvaise position devant le bureau ou le port du cartable pourrait perturber son équilibre.

Il connaîtra certainement des micro-traumatismes tels que des chutes ou des coups, qui auront par la suite des incidences sur sa santé et son bien être. Complétons au tableau la pratique de divers sports qui mettront à rude épreuve un corps en pleine évolution.

La croissance peut aussi entraîner des perturbations, si celle-ci se déroule trop rapidement ou de manière anarchique, fragilisant les structures musculaires et squelettiques.
Dans ce même temps, la jeune adolescente aura l’apparition ses premières règles qui peuvent parfois causer des douleurs.
L’ostéopathe peut prendre en charge ces divers problèmes et apporter à l’adolescent confort, mieux être, et ainsi soulager certaines douleurs.

Les motifs de consultation chez l’adolescent qui peuvent amener à consulter un ostéopathe sont :

  • Le port d’un appareil dentaire, etc.
  • Une scoliose, attitude scoliotique et/ou un enfant qui ne se tient pas droit, etc.
  • Un mal de dos, des douleurs musculaires, ostéo-articulaires, etc.
  • Des troubles de cartilage de croissance tel que l’Osgood-Schlatter, le Sever, le Scheuermann, etc.
  • Des tendinites (du tendon d’Achille, du coude, de l'épaule ...), des douleurs aux adducteurs et pubalgies souvent rencontrées dans le football, etc.
  • Des migraines, céphalées, maux de tête, douleurs dûes au port d’un appareil dentaire, etc.
  • Des douleurs abdominales, constipation, diarrhée, ballonnements, etc.
  • Des difficultés de concentration, des problèmes de dys (dyslexie, dyspraxie, etc.), énervement, hyperactivité, stress, anxiété etc.
  • Des troubles du sommeil, difficulté à s’endormir, réveil nocturne, etc.
  • Certains troubles auditifs et visuels fonctionnels etc.
  • Mais aussi en prévention, pour un bilan annuel, au début d’une activité sportive ou de pratique assidue d’un sport, dans la préparation à une compétition sportive

Prenez rendez-vous dès maintenant avec

Pour les nourrissons, merci d'apporter le carnet de santé en consultation.


Prendre RDV à Chavanod Prendre RDV à Pringy
Prendre RDV