L’ostéopathie

Qu'est ce que l'ostéopathie ?


L’ostéopathie est une thérapie manuelle douce qui vise et traite les restrictions de mobilité pouvant affecter l’ensemble des structures qui composent le corps humain comme les articulations, les muscles, les ligaments, les viscères, etc. En effet, toute perte de mobilité même mineure peut engendrer un déséquilibre de l’état de santé comme des douleurs et des gènes.

Le traitement ostéopathique s’adapte au patient dans le respect de son intégrité autant physique que psychique grâce à une approche scientifique solide qui tient compte de l’anatomie, la physiologie, des pathologies et de la biomécanique.

Cette thérapie est complémentaire des autres branches médicales grâce à ses méthodes aussi bien globales que spécifiques. Votre ostéopathe a reçu une formation qui lui permet de poser un diagnostic différentiel où il vous dira si ses compétences peuvent agir sur vos symptômes, ou si vous devez vous tourner vers un autre professionnel de santé.

Vous l’aurez compris, l’ostéopathie ne s'applique pas uniquement au mal de dos.

Quand consulter ?

L’ostéopathie s’adresse à tous les âges ; grâce à des techniques s’adaptant à chacun, en tenant compte de vos antécédents et de votre motif de consultation.

    A savoir :

  • Votre ostéopathe vous expliquera le mieux possible ce qu’il a retrouvé chez vous lors de son examen palpatoire, car il est important que vous puissiez prendre conscience de vos tensions et déséquilibres.
  • Il utilisera ensuite les traitements et techniques manuelles qu’il pense les plus adaptées sans jamais vous imposer une technique qui ne vous convient pas.
  • Les séances d’ostéopathies sont de plus en plus remboursées par les mutuelles.

Déroulement d’une séance :


Aucune consultation ostéopathique n’est identique dans son contenu mais elle suit toujours 3 étapes qui garantissent au patient une prise en charge complète et globale :

Première étape :

Durant la première étape votre ostéopathe vous posera une série de questions sur les motifs de consultation. Il vous demandera par exemple :

  • les types de douleurs ou gènes ressenties,
  • leur localisation,
  • depuis combien de temps sont-elles installées ?
  • etc.

Ensuite il vous posera des questions plus générales pour comprendre dans quel environnement quotidien vous vivez, comme vos habitudes de vie, votre alimentation, votre travail, le stress, le sport pratiqué, etc. Mais aussi des questions sur vos antécédents médicaux, chirurgicaux, et traumatiques.

Grâce à ces questions, l’ostéopathe connaîtra, votre mode de vie, vos postures, vos blessures éventuelles (fracture, entorse, foulure, etc.), les opérations chirurgicales et maladies, rhumatismes et arthrose, vertiges, nausées, migraines, etc., mais aussi les contre-indications que vous pourriez présenter pour certains types de techniques ostéopathiques. Cet interrogatoire permet d’orienter le diagnostic et les tests médicaux et ostéopathiques qui constituent la deuxième étape.

Deuxième étape :

Lors de cette phase, votre ostéopathe examinera visuellement puis palpera les différentes zones de votre corps qui ont attiré son attention car il les pense en lien avec votre plainte. Il va investiguer la zone de votre plainte puis votre organisme dans sa globalité, afin de ne pas se concentrer uniquement sur la zone de votre douleur.

Si votre ostéopathe a un doute sur la nécessité d’une prise en charge ostéopathique, c’est à ce moment qu’il réalisera des tests médicaux d’exclusions (prise de tension artérielle, laxité ligamentaire, réflexe ostéo-tendineux, etc.), qui lui permettront de vous réorienter vers un autre professionnel de santé si besoin. L’ostéopathe effectue une correspondance entre vos douleurs, vos capacités de mouvements, vos sensations, vos réflexes, et le résultat de ses tests pour localiser précisément l’origine de vos douleurs et symptômes.
*Le plus souvent, l’origine de la dysfonction n’est pas la zone de la plainte.

Une fois le diagnostic ostéopathique établi, votre praticien, en fonction du type de blocage dont vous souffrez (musculaire, osseux, ostéo-articulaire, nerveux, circulatoire, etc.), va utiliser des techniques adaptées dans un ordre précis pour garantir un soin optimal, ce qui nous amène à la troisième étape.

Troisième étape :

Lors de cette phase, l’ostéopathe va se servir dans un large arsenal de techniques qu’il a à sa disposition pour vous apporter un soulagement immédiat et durable. Ce soulagement pour être total, peut parfois nécessiter plusieurs séances, tout dépend du type de blocage qui vous a conduit à consulter.

L’ostéopathie a pour but de redonner de la mobilité aux différentes parties de votre corps et de les ré-équilibrer. Elle bénéficie de votre potentiel inné d’autoguérison. Votre corps va donc réquisitionner une grande partie de ses réserves d’énergie pour permettre d’intégrer durablement les changements qu’a induit votre ostéopathe de par ses techniques.

Ce qui signifie que les modifications corporelles lors de la séance d’ostéopathie même si elles sont immédiates dans vos tissus, peuvent être ressenties et perçues consciemment par vous seulement quelques jours après le traitement ostéopathique, le temps que votre corps trouve un nouvel équilibre.

À la fin de la séance, votre ostéopathe effectue de nouveaux tests afin de vérifier que ses techniques ont fonctionné et que votre corps est en train de se réadapter. Il vous proposera des conseils sur votre hygiène de vie, votre posture, des étirements et gestes à faire à la suite de la séance ou au quotidien, pour éviter les récidives de vos douleurs.

Prenez rendez-vous dès maintenant avec


Prendre RDV à Chavanod Prendre RDV à Pringy
Prendre RDV