Traumatismes et suites d’opération

L'ostéopathie suite à un traumatisme ou une opération


Attention, lorsqu’il y a un traumatisme, en aucun cas l’ostéopathe ne remplace une première consultation chez le médecin.
Il est nécessaire, que vous consultiez l’avis d’un médecin et que vous réalisiez des examens complémentaires dans un premier temps, en fonction de votre cas, afin de connaître la gravité du traumatisme. L’ostéopathe n’interviendra pas si tous les examens complémentaires nécessaires n’ont pas été réalisés, dans le seul but de vous garantir une prise en charge adaptée.
Le champ d’action de l’ostéopathe dans les suites de traumatisme est très vaste, il interviendra à la suite de chutes, accidents de voiture, fractures, luxations, entorses, chirurgie, choc émotionnel, etc.

Dans le cas d’un accident de voitures (moto, vélo…) et de chocs

Votre corps est soumis à des contraintes violentes et importantes, même si l’accident est mineur.
Le phénomène de « coup du lapin » appelé aussi whiplash, est généralement retrouvé dans les suites d’accidents. Ce phénomène est le résultat d’une décélération brutale entraînant dans un premier temps une extension puis une flexion rapide de la colonne vertébrale et qui à pour conséquence une atteinte des tissus aponévrotiques profonds (ou fascias) et peut se manifester par plusieurs symptômes tels que :

  • Des douleurs cervicales et du reste du dos
  • Des courbatures
  • Des maux de tête
  • Des troubles du sommeil
  • De la fatigue
  • Du stress et de l’anxiété

Le whiplash ne se produit pas seulement dans les accidents de voiture, il peut aussi survenir dans le cas de chutes (sur les fesses, à ski, manège violent, etc…), traumatisme crânien, mais aussi moins connu, dans le cas de choc émotionnel, de prise de traitements médicamenteux, et de chirurgie.

Lors de choc l’atteinte ne touche pas seulement les fascias (ou aponévroses) de votre colonne vertébrale, mais toutes les structures de la zone traumatisée, car les fascias sont absolument partout et à tous les niveaux dans votre corps. Tout ceci qui implique que quel que soit la zone de choc, la mécanique fasciale est susceptible d’être ébranlée et donc par la suite peut vous déclencher des douleurs et/ou des gènes, etc.

Dans le cas de blessures comme l’entorse, la fracture, la luxation, la déchirure musculaire ou autres blessures

Celle-ci a traumatisé vos tissus sur plusieurs niveaux (osseux, tendineux, ligamentaire, musculaire, la peau, etc.).
Vos fascias sont les amortisseurs du corps ; en cas de traumatisme ils vous empêchent d’avoir des blessures plus graves. Mais après un choc, les fascias ne reviennent pas tout seul en place.

Vous allez avoir besoin d’un ostéopathe pour redonner de la mobilité et de la symétrie aux fascias afin de retrouver toutes vos capacités, telles que votre force musculaire, votre amplitude, etc… Si vous laissez le corps se débrouiller seul après un traumatisme, la nature étant intelligente, votre corps s’adapte aux nouvelles contraintes ; c'est-à-dire que d’autre structures vont prendre le relais pour compenser, mais à long terme, cela créé des déséquilibres.

Ces déséquilibres auront pour conséquence immédiate ou plus tardive, l’apparition de douleurs, tensions, et symptômes désagréables. Il y a souvent un risque de récidive sur un déséquilibre. L’exemple le plus récurrent est l’entorse de cheville, en effet si elle n’est pas prise en charge par un ostéopathe, en complément de votre médecin et kinésithérapeute, c’est un risque de faire des entorses à répétition, qui peuvent avoir des conséquences dramatiques sur vos ligaments…

Dans le cas de chirurgies

Lors d‘une intervention chirurgicale, le chirurgien doit obligatoirement inciser plus ou moins profond différents plans tissulaires en fonction du types de chirurgie pour parvenir à ses fins. Même si l’acte a été parfaitement réalisé, le résultat de cicatrisation des tissus lésés peut entraîner d’importantes tensions, adhérences, et déséquilibres.

Les tissus principalement touchés sont encore les fascias.
En effet nous retrouvons du fascia entre chaque plan tissulaire ; s’il est coupé, il ne reformera jamais les mêmes fibres qu’il avait à l’origine, il en formera de nouvelles mais de moins bonne qualité.
Ce sont ces fibres qui ensemble formeront un nouveau réseau tissulaire et nous donnera une cicatrice qui ne sera pas nécessairement visible.
Elle peut se situer sur un organe par exemple.
Ces cicatrices sont faites de tissu moins élastique, et par conséquent va constituer des restrictions à la mécanique corporelle et à la circulation lymphatique et sanguine. Il est donc important d’entretenir leur mobilité avec l’intervention de votre ostéopathe et en collaboration avec un kinésithérapeute, pour que les nouvelles fibres soient les plus souples possibles.

Il est tout de même conseillé d’attendre quelques semaines avant une première visite chez l’ostéopathe suivant une chirurgie, la durée dépendra du type d’intervention.
N’hésitez pas à contacter votre ostéopathe pour lui poser la question directement.
De plus dans le cas de chirurgie plus lourde, nécessitant une anesthésie générale, il est intéressant de faire une visite de contrôle chez votre ostéopathe, car l’hypotonie musculaire prolongée sur les tables d’opérations peuvent avoir des conséquences sur votre corps.

Dans le cas des traumatismes émotionnels

Tout le monde génère du stress, qu’il soit à la suite événements fâcheux soudains, ou chroniques.

Un choc émotionnel ou stress peut avoir des conséquences lourdes sur le plan personnel et professionnel telles que des troubles du sommeil, anxiété, crises d’angoisses, malaises, douleurs, troubles digestifs, etc.
Tous ces symptômes désagréables et handicapants peuvent être palliés grâce à l’ostéopathie qui peut vous aider à faire face.

Certaines techniques ostéopathiques servent à réguler l’hyperactivité neurologique et musculaire souvent présente durant ces stress intenses.
Elles permettent de relâcher les structures environnantes aux viscères, et ainsi leur permettent un meilleur fonctionnement, diminuant ainsi les symptômes liés au stress, et aidant ainsi à rompre la boucle du stress (« stress douleur stress douleur », et ainsi de suite).

Prenez rendez-vous dès maintenant avec


Prendre RDV à Chavanod Prendre RDV à Pringy
Prendre RDV